« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » – Matthieu 6:33
JESUS AGIT ENCORE AUJOURD’HUI !

Pourquoi moi ?

Vous vous demandez certainement où je m’en vais avec un titre pareil, « pourquoi moi ? »

Je sais que plusieurs personnes parmi vous ont déjà eu à se poser cette question : « pourquoi moi ? » Moi aussi, je me la suis posée à plusieurs reprises pendant des années et finalement j’ai dit : «oui Père, me voici, utilise-moi!»

TROIS EXEMPLE BIBLIQUES

Il est nettement mieux d’éviter des détours comme le peuple d’Israël qui au lieu d’une traversée de 11 jours, a tourné en rond pendant 40 ans dans le désert, Josué 5:6.

Pour mieux me comprendre moi-même et toutes les autres personnes qui prennent des détours avant d’accepter l’appel ou mission que Dieu leur demande de faire, j’ai parcouru la Bible et j’ai trouvé trois exemples parmi d’autres ; Moïse, Gédéon et Jérémie.

1)    Moïse avait dit à Dieu « pourquoi moi? »

Exode 4:10 Moïse dit au Seigneur: Ce n’est pas possible, Seigneur, je n’ai pas la parole facile. Je ne l’ai jamais eue, et je ne l’ai pas davantage depuis que tu me parles. J’ai beaucoup trop de peine à m’exprimer. 11 Le Seigneur lui rétorqua: Qui a donné une bouche à l’homme? Qui peut le rendre muet ou sourd, voyant ou aveugle? N’est-ce pas moi, le Seigneur? 12 Eh bien maintenant, va. Je serai avec toi quand tu parleras, je t’indiquerai ce que tu devras dire.

Moïse ne voulait absolument pas faire ce que Dieu demandait parce qu’il estimait qu’il avait de la difficulté à s’exprimer. Il regardait à sa faiblesse et non à Celui qui l’envoyait et qui devait être avec lui pour l’accomplissement de la mission.

2 chapitres plus tard, il est allé parler aux Israélites qui ne l’avaient pas écouté, du coup, il a encore douté de son appel. Il n’avait aucune confiance que Pharaon allait l’écouter (vous pouvez lire l’histoire dans Exode 6:9-12). Dans Exode 6 :30 Mais Moïse lui répondit: Je sais si mal m’exprimer! Jamais le Pharaon ne m’écoutera!

Finalement, on connaît tous l’histoire. On sait que c’est lui que Dieu a utilisé pour libérer son peuple, il a sorti le peuple de l’Égypte, même s’il n’est pas arrivé à la terre promise, Canaan, il a accompli sa mission. Pourtant au départ, il disait « pourquoi moi ? ».

2)    Gédéon avait dit à Dieu « pourquoi moi? »

Gédéon disait qu’il était le plus petit de sa famille, sa famille était la plus pauvre de sa tribu et sa tribu était celle qui n’avait pas de poids en Israël (la moins importante, la moins nombreuse). On sait que Dieu aime prendre les choses folles pour confondre les sages (1Corinthiens1:27-29).

On retrouve l’histoire de Gédéon dans le livre des juges. Dans le chapitre 6, à partir du verset 11 on lit : Puis vint l’ange de l’Eternel, et il s’assit sous le térébinthe d’Ophra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l’abri de Madian. 12 L’ange de l’Eternel lui apparut, et lui dit: L’Eternel est avec toi, vaillant héros! 13 Gédéon lui dit: Ah! Mon seigneur, si l’Eternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent: L’Eternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte? Maintenant l’Eternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian! 14 L’Eternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian; n’est-ce pas moi qui t’envoie? 15 Gédéon lui dit: Ah! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père. 16 L’Eternel lui dit: Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme.

Finalement, Dieu l’a utilisé pour délivrer son peuple de l’emprise de ses ennemis.

3)    Le prophète Jérémie avait dit à Dieu « pourquoi moi? »

Quand Dieu a dit à Jérémie qu’il était appelé à devenir prophète des nations, en d’autres termes, qu’il allait parler de sa part aux nations, il a répondu qu’il n’était qu’un enfant et qu’il ne savait pas parler.

Jérémie 1:5-7 «Avant de te former dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu naisses, je t’avais consacré, je t’avais désigné prophète pour les nations.» 6 J’ai répondu: «Ah! Seigneur Eternel, je ne sais pas parler, car je suis trop jeune.» 7 L’Eternel m’a dit: «Ne prétends pas que tu es trop jeune, car tu iras trouver tous ceux vers qui je t’enverrai et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.

Finalement, Dieu l’a utilisé comme Il l’avait promis.

Tous ne voulaient absolument pas faire ce que Dieu demandait parce qu’ils regardaient à leur propre capacité limitée au lieu de regarder à la capacité illimitée de Dieu. Ils oubliaient que Celui qui les a appelés, sait pourquoi Il les avait appelés et qu’Il avait préparé d’avance les œuvres qu’ils devaient accomplir. DIEU AVAIT DÉJÀ PRÉVU ET POURVU à tout ce dont ils auront besoin pour accomplir la mission. Il les a appelés à être des instruments, parce que c’est Lui qui est la locomotive.

MON TÉMOIGNAGE

(PLACER UNE PHOTO DE MOI ICI : Voir avec Rebecca)

Je me rappelle que j’étais une enfant timide qui avait peur de s’exprimer en public à l’école et ailleurs. C’est quand je suis devenue chrétienne, que Dieu m’a permis de voir le potentiel qu’Il avait placé en moi. Il a sorti au fil des années les trésors qu’Il avait cachés dans ma personne et je les découvrais au fur et à mesure par ma présence assidue au culte, mon obéissance au leadership et surtout mon amour et ma passion pour Jésus. J’ai commencé à parler devant des personnes et des petits groupes, maintenant je suis devenue pasteur, chose que rien ne me prédestinait apparemment comme quoi, les apparences sont trompeuses.

De là à parler à des plus grands groupes et même à faire de la télévision, c’était simplement une utopie que je ne pouvais me permettre.

Quand Dieu m’a appelée à parler à ses enfants en leur racontant les témoignages et les méditations pratiques qu’il m’a donnés pour les encourager, j’ai longtemps résisté, en disant « Pourquoi moi ? ». J’ai refusé longtemps ce ministère de la parole, je me disais toujours : je suis bonne pour accompagner les autres, c’est le rôle de mon pasteur. Je suis bonne pour suivre. Je suis bien avec les personnes qui parlent, ce n’est pas pour moi. Je ne suis là que pour les accompagner dans ce qu’ils me demandent de faire, pour les assister en arrière-plan, mais jamais en avant pour parler moi-même.

(PLACER LE LOGO VOIX DE VICTOIRE ICI)

Et lorsque le ministère « Voix de Victoire » a commencé, pour ceux qui connaissent cette plate-forme de témoignages de l’Église de la Victoire, dont j’ai le privilège d’être la responsable, je pensais que j’avais rempli la mission et que tout était accompli. Mais non, ce n’était pas le cas, pendant un an et demi, le Saint-Esprit n’a cessé de me dire « c’est bon ce que tu fais avec « Voix de Victoire », mais ce n’est pas juste cela que je t’ai demandé de faire. « Voix de Victoire », c’est plusieurs personnes qui viennent donner leur témoignage, mais je veux que tu crées ta propre plate-forme où les gens vont venir se nourrir et s’encourager en prenant connaissance de tout ce que j’ai mis en toi.» J’ai reçu le nom « Vous pouvez y croire» dans une vision ouverte quand j’étais dans mon bain. Le Saint-Esprit me disait : «voici le titre de ton livre où tu vas raconter ton témoignage et tout ce que j’ai mis en toi pour encourager mon peuple à croire que tout est possible s’il me place en premier dans sa vie en accord avec Matthieu 6:33.» Le site, c’est mon livre qui commence à s’écrire, d’où le même titre à la fois pour mon site et pour mon futur livre.

Elle est très loin derrière, la jeune fille timide que j’étais, qui pouvait avoir beaucoup de courage en privé, mais n’osait ouvrir la bouche en public. Je suis encouragée et très motivée à être cet instrument de gloire dans les mains de Dieu pour accomplir tous les desseins qu’Il a placés en moi.

Quand j’ai finalement accepté l’appel, j’ai entrepris les démarches pour mon site. Au début je voulais quelque chose de joyeux et de simple qui me représente, mais Dieu m’aime et me donne toujours au-delà de ce que je peux imaginer et penser, comme dans Ep.3:20. J’ai réalisé que c’était le timing parfait, parce que Dieu a commencé à pourvoir tout de suite tout ce dont j’avais besoin pour débuter le projet ; le Saint-Esprit qui me rappelait plein de méditations pour mon site, les bonnes personnes pour me donner des bons conseils. Mon mari, pasteur Yvan Rheault, est un homme exceptionnel, toujours prêt à m’encourager, à me booster, à me pousser toujours plus loin et plus haut dans mon appel. Il a trouvé que j’avais besoin d’un studio moderne pour mes tournages, je trouve ça vraiment chic. De moi-même je ne pouvais faire ça ainsi, mais mon mari voulait ce qu’il y avait de meilleur pour moi. Et moi qui disais : « pourquoi moi ? »

PLACER UNE PHOTO YVAN ICI ET METTRE LE LIEN SUR SON SITE

Parlant justement de mon cher époux, ça fait longtemps qu’il me disait : « tu es bonne pour parler, on va faire des émissions, on va les mettre sur croixsens.net »; c’est son site internet où il enseigne l’évangile depuis 1999, mais je disais tout le temps « pourquoi moi ? » Or il voyait déjà en moi quelque chose que moi je ne voyais pas moi-même, un trésor que je n’avais pas descellé. Mon pasteur Joël Spinks est toujours là pour m’encourager et me conseiller, m’aider à rentrer dans mon appel ainsi que plusieurs autres personnes formidables qui travaillent dans l’ombre.

Que je suis reconnaissante envers le Seigneur pour tous ces dons précieux. Je les bénis dans le précieux nom de Jésus Christ.

Ce sont mes leaders ministériels qui me font découvrir qui je suis, en cheminant avec Dieu, je découvre le potentiel qui est en moi. Je persévère, j’obéis jusqu’à ce que je finisse par comprendre réellement ce qu’Il veut que je fasse de façon personnelle.

RÉPONDRE À L’APPEL

Je vous raconte cette histoire pour vous encourager à ne plus dire « Pourquoi moi ?» mais plutôt comme Ésaïe « Me voici, envoie-moi » (Ésaïe 6:8 J’ai entendu le Seigneur dire: «Qui vais-je envoyer et qui va marcher pour nous?» J’ai répondu: «Me voici, envoie-moi!» 9 Il a alors ordonné: *«Va dire à ce peuple: ‘Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas, vous aurez beau regarder, vous ne saurez pas.‘).

Quand vous êtes convaincus que c’est le Saint-Esprit qui vous a parlés et qu’Il a confirmé Sa Parole, foncez ensuite. Commencez par utiliser ce que vous avez dans les mains, et Dieu va multiplier pour que son nom soit glorifié.

Si vous avez eu à vous poser cette question « pourquoi moi?» acceptez simplement l’appel tant que c’est en accord avec la Parole de Dieu. Soyez entouré par des hommes et des femmes de Dieu matures, faites-vous guider, parce qu’il y a des gens que Dieu mettra toujours sur votre chemin quand Il vous appelle, du moins jusqu’à ce que vous soyez mature vous aussi pour être une bénédiction et non un objet de chute pour quelqu’un. La Bible dit : « malheur à l’homme par qui le scandale arrive.» Matthieu 18:7

Dieu est bon, Il dit que la moisson est grande et il y a peu d’ouvriers, mais il ne faut pas être ouvrier à tout prix et à tous les prix. Il faut être ouvrier selon le cœur de Dieu. Il faut être ouvrier selon la volonté parfaite de Dieu et non selon sa volonté permissive. Le Seigneur nous aime tous, Il veut nous utiliser, Il veut qu’on soit un instrument de gloire dans ses mains. Acceptons cela comme un cadeau, et soyons sûrs à chaque fois que ce qu’on partage est non seulement en accord avec la Parole de Dieu, mais nous bénit nous-mêmes. De toutes les façons, sa Parole va toujours nous bénir. Dieu nous aime, vous pouvez y croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *